Natacha Renaissance

Natacha Renaissance

L'Hypnose : le travail avec l'Inconscient

Jung barque.jpg

 

Notre inconscient scanne tout notre environnement en permanence depuis nos premiers instants, depuis nos premiers concepts. 

 

Nous fonctionnons au quotidien avec (entre autre) nos parties consciente et inconsciente.

 

La partie consciente est le sommet de l'iceberg, visible, en surface, en interaction directe avec le monde. 

 

La partie inconsciente est comme cachée, profonde et infiniment riche de données, de trésors sur nous-mêmes, sur notre intérieur, et sur l'extérieur de manière générale... Cette partie bienveillante, commande nos actions et réactions. Le défaut de sa qualité, est qu'il contient également des éléments qui n'ont plus de raison d'être, et qui n'ont pas été délivrés à notre conscient, donc pas de prise de conscience, d'où notre incompréhension, les répétitions, les limites que l'on s'impose, un auto-sabotage possible également... 

 

Aller à la rencontre de notre inconscient, lors d'une séance d'hypnose par exemple, permet de conscientiser des données cachées, et également de rendre obsolètes des mécanismes répétitifs déclenchés par des causes dont nous n'avons pas conscience, ou que nous avons oubliées. 

 

L'inconscient ne nous montre que ce que nous sommes prêts à connaître. Sous hypnose, notre ressenti est comme "décalé", comme pour mieux s'observer soi-même, c'est comme un voyage en terre symbolique.

 

Le nombre de séances nécessaires varie en fonction de chacun, de ce que vous souhaitez traiter. Je vous propose en lien un autre article de mon blog vous rappelant les utilités de l'hypnose :  https://www.hypnose-taoenergies.com/articles/utilites-et-bienfaits-de-l-hypnose

 

Si vous avez des questions, ou que vous souhaitez prendre rendez-vous, vous pouvez m'adresser un mail à hypnose.harmonisation@gmail.com 

 

Prenez soin de vous,

 

Natacha 

 

 

 

 

 

mecanisme.jpg

 


*L'hypnose ne peut pas remplacer un traitement médical. Elle est inappropriée et contre-indiquée en cas de schizophrénie, troubles psychotiques, dépression sévère. 



12/09/2018
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 68 autres membres